Image

Élévations des immeubles d’habitation

Cité-jardin de Suresnes
Élévations  des immeubles d’habitation
Le format de l'image est incompatible
La ville de Suresnes connaît un accroissement sans précédent pendant l’entre-deux-guerres : de 16 000 habitants en 1911, la population passe à 32 000 en 1936. Les 2 500 habitations prévues pour la cité-jardin sont de plusieurs types. La majorité des logements sont des habitations à bon marché (HBM). Elles comprennent toujours une grande pièce qui fait office de salle à manger et de cuisine, et une à quatre chambres en fonction du nombre d’enfants. Pour les familles les plus aisées, des appartements plus confortables voire des maisons individuelles avec chauffage central, salle de bain et jardin sont prévus.
Toutes les habitations de la cité-jardin sont reliées au tout-à-l’égout, à l’eau courante, à l’électricité, au gaz, et possèdent des WC individuels (ce qui est très rare à l’époque). Les célibataires sont logés dans des hôtels et les personnes âgées dans des asiles médicalisés. Enfin des ateliers sont prévus pour les artistes.
© Collections des Archives communales - Suresnes
  • Auteur(es)
    Alexandre Maistrasse (dessinateur et architecte)
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202888p