Image

L’Ile-de-France, terre du gothique

La cathédrale de Sens
L’Ile-de-France, terre du gothique
Le format de l'image est incompatible

L’Ile de France, terre d’enracinement du peuple des Francs, né du domaine royal constitué depuis le Xe siècle par les Capétiens, accueille les premiers édifices de style gothique. On parle alors d’opus francigenum (art français). Le terme “gothique” n’apparaît que plus tard. Il est forgé par les Italiens, qui connaissent une Renaissance précoce, et qui marquent ainsi leur mépris de l’art médiéval (gothique, synonyme de "barbare", fait référence au peuple des Goths).
La basilique de Saint-Denis est considérée comme le berceau de l’art gothique. Suger, abbé de Saint-Denis depuis 1122, pose les principes de ce nouveau style architectural. C’est le moment où la cathédrale de Sens se dote d’une architecture plus légère et plus élevée. Suger décide de s’en inspirer. En 1137, il entame la reconstruction de la basilique Saint-Denis par la façade et le chevet. La première rosace apparaît sur la façade. Suger modifie également le chœur en ajoutant des chapelles rayonnantes. La lumière divine fait son entrée dans les édifices religieux. Le chœur est consacré par l’abbé Suger le 1er juin 1144 en présence du roi Louis VII et de sa femme Aliénor d’Aquitaine. Les 24 évêques et archevêques présents rentrent dans leur diocèse avec le projet de reconstruire leur cathédrale dans le même style.

Mots-clés

  • Moyen Âge
  • 19e siècle
  • Art gothique

© BnF

  • Auteur(es)
    Théodore-Henri Mansson (1811-1850)
  • Description technique
    Dessin à la mine de plomb et lavis à l’encre de Chine ; 22 x 31, 8 cm
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EST RESERVE VE-26 (P)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202955t