Image

Ornements sur les toits du château de Versailles

Ornements sur les toits du château de Versailles
Le format de l'image est incompatible

Pour la couverture, l’ardoise d’Angers est le matériau le plus utilisé à Versailles. Elle est employée sur les bâtiments royaux depuis le 16e siècle.
À cette époque, les ardoisières sont creusées à ciel ouvert. Au 17e siècle, 250 ardoisiers produisent annuellement quelque 5 millions d’ardoises.
Tout au long de l’Ancien Régime, l’extraction d’ardoise se fait manuellement.
L’or est aussi un matériau largement utilisé à Versailles : des millions de feuilles d’or sont appliquées en parement, en décoration intérieure comme extérieure (boiseries, ferronneries des balcons, plombs des toitures).
La grille royale et les balcons et garde-corps reconstruits, dorés en plein, répondent désormais aux ornements en plomb sculpté des toitures, également dorés. Dorée également, la crête de cuivre surmontant la chambre du roi.

Mots-clés

  • 16e siècle
  • 17e siècle

@ Vinca Hyolle

  • Auteur(es)
    Vinca Hyolle
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202001565