Image

Tour bastionnée de Chamars

Tour bastionnée de Chamars
Le format de l'image est incompatible

À travers ses très nombreux projets, Vauban a toujours fait preuve d’adaptation et d’une grande inventivité. Une des plus importantes créations pour la ville de Besançon est la tour bastionnée. La tour bastionnée associe les avantages de :
– la tour ronde des châteaux du Moyen Âge : vulnérable à l’artillerie et aux boulets de canon, elle présente l’avantage d’être beaucoup plus haute que la muraille, et donc difficile à prendre ;
– le bastion qui remplace les tours médiévales au 16e siècle : cette structure en forme de pentagone intégrée à la muraille est jugée trop basse pour défendre la ville ; les ennemis pourraient tirer depuis les collines environnantes et détruire les bastions. Mais son avancée en pointe en direction de l’ennemi le rend moins vulnérable aux boulets. Plus étroite que la tour, la tour bastionnée de Vauban est difficile à viser. Construite principalement en pierre, elle protège l’artillerie sous de solides voûtes. Plus haute que le bastion, elle est plus difficile à prendre. Son dernier étage est construit en brique car en cas d’impact, ce matériau plus léger est moins meurtrier que les débris de pierre.

Mots-clés

  • 17e siècle

By Toufik-de-planoise (Own work) [GFDL (http : //www. gnu. org/copyleft/fdl. html) or CC BY-SA 1. 0 (http : //creativecommons. org/licenses/by-sa/1. 0)], via Wikimedia Commons

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202010818