Image

Des tours construites en 10 mois

Marina City, Chicago (1959-1967)
Des tours construites en 10 mois
Le format de l'image est incompatible

L’industrie du béton s’est beaucoup développée aux États-Unis dans les années 1960, ce qui permet de réduire la durée du chantier et les délais de livraison. Les tours de Marina City sont construites en moins de dix mois ! C’est d’abord la cage des ascenseurs qui a été élevée grâce à un système de coffrage grimpant. Tout a été coulé sur place et le flux des pompes à béton a été extrêmement rapide. Le planning a été très précisément pensé, de façon à ce que chaque équipe spécialisée se succède l’une à l’autre en toute fluidité : charpentiers pour la pose des coffrages, métalliers, maçons, électriciens… cinq jours par semaine. La cadence se mesurait à un étage par jour, en alternance : tandis que l’étage de la première tour était en train d’être finalisée, l’étage de la seconde tour était en cours de coulage. Les deux tours ont ainsi été construites simultanément. Pour s’élever à une hauteur de plus de 150 m, on a eu recours à la grue hydraulique Linden.

Mots-clés

  • 20e siècle
  • Amérique du Nord

© Chicago History Museum

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm7pj273jqk3x