Image

Expériences électriques au 18e siècle

Expériences électriques au 18e siècle
Le format de l'image est incompatible

Au 18e siècle, époque des Lumières, de nombreux savants et inventeurs tentent des expériences électriques dont les plus impressionnantes sont montrées auprès des souverains et de leur cour. À Versailles, l’abbé Nollet, grand scientifique et précepteur des enfants de Louis XV, organise de nombreux événements autour de l’électricité. Ces démonstrations rencontrent un tel succès qu’elles deviennent de véritables spectacles. Puis les expériences sont aussi présentées dans les salons des nobles ou dans les boutiques de marchands d’appareils scientifiques. Le spectacle n’a pas seulement pour but d’étonner : il s’agit d’apprendre en s’amusant.
La décharge enchaînée figure parmi les expériences qui suscitent le plus d’émoi. En 1746 dans la galerie des Glaces, l’abbé Nollet demande à plusieurs dizaines de personnes de se tenir la main. Au bout de la chaîne, Nollet touche une bouteille de Leyde (bouteille de verre remplie d’eau ou de métal et recouverte de métal chargé d’électricité) : la secousse est ressentie par toute la chaîne. Séduit par l’expérience, le Roi se fait “électriser” à plusieurs reprises dans le cabinet de physique de Versailles. Certains attribuent à ce phénomène des pouvoirs de guérison, ou même des vertus érotiques.
D’autres expériences sont tentées sur des plantes ou des petits animaux. On observe alors une modification du comportement, l’accélération du pouls, parfois la mort. Toutes ces expériences font prendre conscience que l’électricité peut être dangereuse.

Mots-clés

  • 18e siècle

© BnF

  • Date
    1 765
  • Auteur(es)
    Abbé Nollet
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Arsenal, 8-S-6758

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202015648