Image

La ziggurat de Babylone de nuit dans les aventures d’Alix

La tour de Babel, 1981
La ziggurat de Babylone de nuit dans les aventures d’Alix
Le format de l'image est incompatible

La ziggurat de Babylone, ou Etemenanki, a sans doute été construite au début du 2e millénaire par l’un des rois les plus puissants de la Mésopotamie, le roi Hammourabi, sixième roi de Babylone (1792-1750 avant J.-C.). Elle a ensuite été restaurée et remaniée par Nabuchodonosor II (604-562 avant J.-C.) qui l’aurait fait recouvrir de briques vernissées colorées. Des textes gravés sur pierre témoignent de ces travaux.
Un historien grec, Hérodote, la décrit en ces termes (il parle de huit niveaux alors que la plupart des images en montrent sept) : "Au milieu se dresse une tour massive, longue et large d’un stade, surmontée d’une autre tour qui en supporte une troisième, et ainsi de suite, jusqu’à huit tours. Une rampe extérieure monte en spirale jusqu’à la dernière tour."
Située au centre de Babylone, sur la rive de l’Euphrate, la tour appartenait à un vaste domaine sacré et supportait le “temple haut”. Dans la même enceinte se trouvait aussi le “temple bas”. Les palais et les jardins du roi et de sa famille s’étendaient plus au nord sur la même rive.

Mots-clés

  • Antiquité orientale
  • 20e siècle

Extrait de La Tour de Babel © Casterman. Avec l’aimable autorisation des auteurs et des Editions Casterman

  • Auteur(es)
    Jacques Martin
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202442s