Image

La chapelle des Ancêtres avant son enlèvement, mai 1843

La chapelle des Ancêtres avant son enlèvement, mai 1843
Le format de l'image est incompatible

Au 19e siècle, l’étude de l’Égypte antique occasionne de fréquentes rivalités entre les égyptologues occidentaux. Ces derniers n’hésitent pas à rapporter les plus belles pièces dans les musées de leurs pays d’origine, parfois pour les préserver. Le Louvre à Paris, le Pergamon à Berlin ou le British Museum à Londres possèdent ainsi de magnifiques collections égyptiennes.
Ingénieur et égyptologue, Émile Prisse d’Avennes s’engage dans une course de vitesse contre Richard Lepsius, fondateur de l’école allemande d’égyptologie, pour enlever de Karnak la "chambre des ancêtres" menacée de démolition. Alors que Lepsius se rend à Karnak, Prisse en revient déjà, avec la chambre démantelée dans les cales de son bateau.
Cette chapelle datée de Thoutmosis III, dont le bas-relief représente une succession de rois, est désormais exposée au musée du Louvre.

Mots-clés

  • Antiquité égyptienne
  • 19e siècle

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1845
  • Auteur(es)
    Émile Prisse d’Avennes (1807-1879)
  • Provenance

    BnF, Estampes et photographies, YA1-148-4

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320200099c