Image

Les flèches des cathédrales

Vue de la basilique Saint-Denis
Les flèches des cathédrales
Le format de l'image est incompatible
L’ambition de l’architecture gothique est de s’élever toujours plus haut, comme pour matérialiser l’aspiration des hommes vers Dieu. L’art de la construction de la flèche de pierre et son souci de verticalité imposent la réduction du poids et de l’épaisseur des structures inférieures.
Les flèches des cathédrales qui s’élèvent à des hauteurs considérables demandent une connaissance approfondie des lois de la stabilité et de l’équilibre. Au Moyen Âge, il est acquis que pour être stable, il faut rester carré. C’est pour cette raison que les flèches qui sont en forme de pyramide reposent sur des bases carrées. Pour répondre à la légèreté nouvelle des édifices gothiques, les flèches, en plus d’être creuses à l’intérieur, sont ajourées et percées de meurtrières. Ces flèches qui s’élèvent vers le ciel (en 1439, celle de la cathédrale de Strasbourg atteint 142, 15 m) sont une invitation à l’élévation spirituelle et suscitent l’admiration des populations.
© BnF
  • Provenance
    Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EST RESERVE VE-26 (G)
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202029566