Image

Exécution des personnes condamnées par l’Inquisition

Exécution des personnes condamnées par l’Inquisition
Le format de l'image est incompatible

Au 16e siècle, l’Europe est bouleversée par une crise religieuse majeure. Soutenue par Jean Calvin et Martin Luther, la Réforme prône un retour aux sources du christianisme, condamne la corruption de l’Église et donne naissance au protestantisme. L’Église réagit avec la Contre-Réforme, instituée par le concile de Trente entre 1545 et 1563. La plupart des souverains européens s’associent à cette réaction, notamment Charles Quint et son fils Philippe II. Ils s’appuient sur l’Inquisition, juridiction en charge de la stricte observation de la religion catholique, habilitée à condamner par les moyens les plus sévères, allant jusqu’à la torture ou la mise à mort.
En Espagne, le bâtiment de l’Escurial apparaît comme un emblème de la Contre-Réforme en raison de sa sévérité, de sa rigueur, et de l’association qu’il opère entre pouvoir temporel (palais) et pouvoir spirituel (monastère).

© BnF

  • Date
    1760
  • Provenance

    BnF, département des Estampes et de la photographie, LI-72 (5)-FOL

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202676z