Image

Un banquet aristocratique au Moyen Âge

Un banquet aristocratique au Moyen Âge
Le format de l'image est incompatible

Une table bien fournie est un signe de pouvoir et de distinction sociale. Et tout seigneur se doit de faire servir une abondante nourriture à ses invités. Cette nourriture est si copieuse qu’une partie du festin sera redistribuée aux pauvres alentour, en conformité avec une autre valeur aristocratique : la largesse. Certaines rations théoriques déduites des comptes qui nous sont parvenus atteignent 4000 à 5000 calories par jour, soit le double du minimum vital et bien plus que ce qui est considéré comme nécessaire à un travailleur de force. En revanche, les serviteurs qui travaillent vraiment n’ont droit qu’à des portions réduites.

Mots-clés

  • Moyen Âge

© BnF

  • Date
    1448 ? -1450 ?
  • Auteur(es)
    Maître de l’Alexandre-Wauquelin
  • Provenance

    BnF, Département des manuscrits, Français 9342 fol. 13

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202023146