Image

Mappemonde des voyages de Cook et de La Pérouse

Mappemonde des voyages de Cook et de La Pérouse
Le format de l'image est incompatible

La seconde moitié du 18e siècle est marquée par les voyages scientifiques qui permettent de compléter le tracé de tous les contours des terres et de déterminer avec plus de précision les lignes essentielles, fleuves et montagnes, de l’intérieur des continents. Les données à inscrire dans les cartes, plus exactes au fil des explorations, se multiplient et laissent moins de champ à l’indécision des cartographes. Des procédés et des méthodes scientifiques indiquent la mesure des degrés terrestres, les latitude et longitude de nombreux points, les positions astronomiques, etc. La mappemonde devient alors un véritable instrument de géopolitique et répond à la philosophie des Lumières. Elle permet de suivre les voyages de Bougainville, de Cook ou de La Pérouse. On remarquera que sur cette mappemonde, l'actuelle Nouvelle-Calédonie est nommée "Louisiade", du nom donné par Bougainville à l'archipel, en hommage au roi Louis XV.

Mots-clés

  • 18e siècle

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1799-1800
  • Auteur(es)
    Louis Brion de La Tour (1743-1803), ingénieur géographe
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département des Cartes et plans, GED-5070

  • Lien permanent
    ark:/12148/mmf6thvc1826n