Image

Maisons médiévales en planches ou en pierre

Maisons médiévales en planches ou en pierre
Le format de l'image est incompatible

Le réseau urbain de l’Antiquité a été préservé par l’organisation de l’Église médiévale : les évêques résident dans les cités. Celles-ci jouent également un rôle politique et militaire. Entourées de remparts dès le 4e siècle, les villes constituent des lieux de sécurité, qui invitent à les rejoindre pour y vivre en paix, surtout en temps d’invasion ou de guerre.
La fin du 10e siècle connaît une phase de relance de l’urbanisation, qui répond à une autre motivation. Des villes ou des bourgs naissent, souvent à la suite d’une initiative seigneuriale, pour répondre à la croissance agricole et artisanale et à la nécessité de vendre les surplus de production dans des lieux de marchés protégés par la présence d’un château, nouveau centre de pouvoir, et par un mur d’enceinte.
À partir des 11e-13e siècles, des privilèges et des franchises sont accordés aux habitants des villes, donnant naissance à un adage : "L’air de la ville rend libre." Comme la ville est entourée d’une enceinte, contre laquelle s’appuient d’ailleurs les maisons, les "bourgeois", habitants des villes ou bourgs, s’y sentent en sécurité.

Mots-clés

  • Moyen Âge

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1 448 ? -1450 ?
  • Provenance

    BnF, Manuscrits occidentaux, FRANCAIS 9 342

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202010742