Image

Élévations intérieure et extérieure d’une travée de la nef de Reims

Carnet de dessins de Villard de Honnecourt
Élévations intérieure et extérieure d’une travée de la nef de Reims
Le format de l'image est incompatible

L’art gothique se substitue peu à peu à l’art roman pendant la seconde moitié du 12e siècle dans les villes de l’Ile-de-France. Il se définit par l’utilisation systématique de la voûte sur croisée d’ogives, d’arcs-boutants et de fenêtres en arc brisé. Empruntant des procédés du style roman, l’architecture gothique recourt aussi à de nouvelles techniques : la croisée d’ogives dirige les poussées de la voûte sur des piliers, et non plus sur des murs ; les arcs-boutants servent de soutien extérieur aux piliers, ils s’appuient sur des contreforts ; entre les piliers, les murs qui ne soutiennent plus la voûte sont percés de hautes et larges fenêtres en forme d’arc brisé.

Mots-clés

  • Moyen Âge
  • Art gothique

© BnF

  • Description technique
    Croquis et dessins au crayon et à l’encre par l’auteur. Parchemin, 33 feuillets, 232 × 152 mm. Reliure cuir, en forme de portefeuille
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Français 19 093, f. 31v

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202255n