Image

Peinture murale de la cathédrale de Lyon

Pavillon de guerre fleurdelisé, sous lequel un lion tient les armes de Bourbon avec une croix d’archevêque
Peinture murale de la cathédrale de Lyon
Le format de l'image est incompatible

Les techniques de peinture employées au Moyen Âge sont héritées de l’Antiquité : la détrempe, l’encaustique et la peinture à fresque étaient largement utilisées. Les pigments jaunes, bruns et rouges sont obtenus à partir de pierre ocre. Le blanc provient de la céruse, mélangé à de l’huile de noix et de l’essence de térébenthine. Les liants peuvent être de la colle de peau, de l’œuf, de l’alcool.
La peinture à l’huile fait son entrée à partir du 14e siècle. La feuille d’or ou le bronze étaient aussi mis à contribution pour les peintures les plus prestigieuses.
Les peintures murales des églises et des cathédrales font l’objet d’une véritable redécouverte à la fin du 18e et au début du 19e siècle, sous l’impulsion notamment d’Alexandre Lenoir ou d’Eugène Viollet-le-Duc, alors chargé de restaurer les grands monuments historiques de la France.

Mots-clés

  • Moyen Âge

© BnF

  • Description technique
    Aquarelle
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, RESERVE Pc-18-Fol.

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202016081