Image

Plans des immeubles d’habitation

Cité-jardin de Suresnes
Plans  des immeubles d’habitation
Le format de l'image est incompatible
Les architectes désignés par Henri Sellier pour aménager et construire la cité-jardin de Suresnes sont particulièrement sensibles aux questions de l’habitat populaire et de l’hygiène.
La construction de 2 500 logements est un défi économique. Alexandre Maistrasse (1860-1951) doit étudier les solutions les moins chères en ce qui concerne non seulement la mise en œuvre (le chantier) mais aussi l’entretien des bâtiments. Les matériaux utilisés doivent être à la fois bon marché, solides et faciles d’entretien. Dans les caves des immeubles, les canalisations et les réseaux sont facilement accessibles en cas de nécessité.
La majorité des logements sont des habitations à bon marché (HBM). Elles comprennent toujours une grande pièce qui fait office de salle à manger et de cuisine, et une à quatre chambres en fonction du nombre d’enfants. Pour les familles les plus aisées, des appartements plus confortables voire des maisons individuelles avec chauffage central, salle de bain et jardin sont prévus.
Toutes les habitations de la cité-jardin sont reliées au tout-à-l’égout, à l’eau courante, à l’électricité, au gaz, et possèdent des WC individuels (ce qui est très rare à l’époque).
© Collections des Archives communales - Suresnes
  • Auteur(es)
    Alexandre Maistrasse (dessinateur et architecte)
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202891c