Image

Quand l’arobase devient symbole de la toile

Charte graphique pour la célébration de l’an 2000
Quand l’arobase devient symbole de la toile
Le format de l'image est incompatible

On peut s’interroger sur les chemins qui conduisent à faire du @ symbole de l’adresse, donc de la localisation, le symbole d’un réseau où plus rien n’est localisé.
L’origine de l’arobase est la ligature (fusion de deux caractères consécutifs) par les moines copistes du ad latin (à ou vers en français, at en anglais) où le a et le d cursifs ont fini par se confondre, le d s’enroulant autour du a.
L’arobase a par la suite connu son heure de gloire au 19e siècle aux États-Unis, où les commerçants l’utilisaient pour indiquer un prix unitaire. "Deux chaises à 20 dollars pièce" se notait "2 chairs @ $ 20" et se lisait "two chairs at twenty dollars". L’usage en est resté pour les Américains qui lisent toujours "at".
Et c’est tout naturellement pour cet usage comptable que ce symbole a fait son apparition sur les claviers des machines à écrire dès 1885. Lors de l’apparition des claviers informatiques 80 ans plus tard, le signe avait quasiment perdu son sens. Mais c’est précisément grâce à cette absence de signification dans le langage courant qu’il fut utilisé par les informaticiens comme marqueur logique et inséré dans les caractères informatiques standard (ASCII). Et, comme le "at" américain pouvait aussi servir à localiser les choses, c’est sans doute pourquoi il a été choisi par Ray Tomlinson en 1971 pour indiquer la localisation des serveurs (ou boîtes aux lettres) de courrier électronique. Il connut alors la fortune que l’on sait.
Si on se souvient de l’origine du a de notre alphabet, dérivé du caractère phénicien signifiant taureau et déformation progressive d’une tête de taureau, on comprend mieux que ce labyrinthe stylisé soit devenu le symbole de la toile. Dans un univers en expansion, l e logotype et la ligne graphique conçus par Intégral ruedi baur et associés, pour la célébration de l’an 2000, témoignent du retour du labyrinthe dans les symboles forts de notre époque.

Mots-clés

  • 19e siècle
  • 20e siècle

© Intégral ruedi baur et associés

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202534h