Image

Les grèves des jeunes pour le climat

À partir de 2018
Les grèves des jeunes pour le climat
Le format de l'image est incompatible

À la fin de l’été 2018, à l’issue d’un été très chaud, l’adolescente suédoise Greta Thunberg décide de ne pas retourner en classe jusqu’aux élections dans son pays, pour protester contre le manque d’action des pouvoirs publics contre le réchauffement climatique. Elle s’installe seule devant le parlement suédois avec une pancarte “Grève scolaire pour le climat”. Rapidement remarquée, elle est invitée à prendre la parole à la COP21 organisée en Pologne en décembre 2018. La Conférence des États signataires a pour mission de vérifier la bonne application des objectifs des conventions internationales comme le Protocole de Kyoto. Le mouvement initié par Greta Thunberg prend rapidement de l’ampleur. Le 15 mars 2019, la journée mondiale de grève scolaire pour le climat rassemble plus d’un million de jeunes grévistes à travers le monde. Dans tous les pays, des collégiens et lycéens désertent leurs établissements pour défiler et rappeler les dirigeants du monde à leurs devoirs envers les citoyens et la planète.

Mots-clés

  • 20e siècle

© Antoine Merlet / Docpix

  • Auteur(es)
    Antoine Merlet
  • Lien permanent
    ark:/12148/mmvddvrg160f8