Image

Mai 68

mai 1968
Mai 68
Le format de l'image est incompatible

Dans le monde entier, le printemps 1968 est marqué par une agitation étudiante née notamment des protestations contre la guerre du Vietnam. En France, ce mouvement est renforcé par la grève générale des entreprises privées et de la fonction publique. Les étudiants contestent le capitalisme et la société de consommation, et luttent contre l’université coupable, selon eux, de dispenser un savoir trop encadré.
La contestation étudiante débute le 22 mars 1968 à l’université de Nanterre, puis s’étend aux universités parisiennes et de province suivent. Du 10 au 11 mai 1968, c’est la nuit des barricades dans le Quartier latin. Dès le 13 mai, les ouvriers et employés rassemblent jusqu’à 6 millions de grévistes. Le général de Gaulle finit par reprendre la situation en main et annonce le 30 mai la dissolution de l’Assemblée nationale. En juin, la victoire gaulliste aux législatives est écrasante. Mais les gouvernements suivants devront tenir compte des revendications de la rue. Les conséquences de Mai 68 sont nombreuses : transformation du rapport entre étudiant et enseignant, du modèle traditionnel de la famille et de l’éducation... Les femmes accèdent peu à peu à de plus en plus de libertés. La loi Veil, autorisant l’avortement, est adoptée en 1974 dans un climat extrêmement houleux

Mots-clés

  • 20e siècle

© BnF

  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, ENT QB-1 (1968, 3)-FT6

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202820k