Image

Le Légendier de Cluny

Initiale F ornée
Le Légendier de Cluny
Le format de l'image est incompatible

Les enluminures, ces dessins ou peintures qui illustrent les manuscrits copiés à la main, sont essentiellement l’œuvre des moines à partir du 11e siècle, et avant les ateliers laïques des universités au 13e siècle. L’enluminure se propage par l’intermédiaire des monastères bénédictins, comme l’abbaye de Cluny. En effet, de nombreux ordres religieux considèrent que chaque moine doit avoir une activité de copiste. Les moines copistes sont rassemblés dans le scriptorium, largement éclairé par la lumière du jour. Leurs tâches sont bien réparties. Les premiers s’occupent de tracer les lignes et les cadres (le reglor), les autres recopient les textes sacrés (le scriptor). Le pictor, lui, est chargé d’enluminer le manuscrit. Il dessine et applique des couleurs. Il peut imaginer des lettrines historiées contenant des animaux ou des personnages grotesques ou effrayants, ou encore peupler les marges de créatures variées.

Mots-clés

  • Moyen Âge

© BnF

  • Date
    1100 ?
  • Provenance

    BnF, Manuscrits occidentaux, NAL 2261, fol. 37

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202022985