Image

Le rôle du peintre d’enseignes

Décoration extérieure d’un café
Le rôle du peintre d’enseignes
Le format de l'image est incompatible

C’est en 1805 seulement que Napoléon rend obligatoire la numérotation des maisons en France. Jusque-là, la prise de repères dans la ville s’effectuait uniquement grâce aux enseignes.
Sous l’Empire romain et pendant le Moyen Âge, chaque maison se désigne par une enseigne suspendue et/ou peinte. On pouvait y faire figurer les denrées à vendre ou l’activité de la boutique. Au Moyen Âge, il était d’usage de représenter un saint protecteur. Parfois, les patronymes et les activités pouvaient être représentés sous la forme de rébus plus ou moins compliqués. La production d’enseignes peintes est donc pléthorique et très diverse : elle va du simple lettrage à de véritables œuvres d’art qui suscitent l’admiration du public.

Mots-clés

  • 19e siècle

© BnF

  • Description technique
    Journal des peintres en bâtiments et en décors
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, V-42734

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320201614v