Image

Le Parthénon

Athènes (Grèce)
Le Parthénon
Le format de l'image est incompatible

De la fin du 6e siècle à la fin du 4e siècle avant J.-C., la période grecque classique, qui succède à la période archaïque, voit la montée en puissance des cités grecques, parmi lesquelles Athènes. La ville connaît son apogée au Ve siècle, sous le commandement de Périclès, et s’impose à la fois comme le berceau de la démocratie, et comme un foyer intellectuel bouillonnant.
Le Parthénon et l’Acropole sont reconstruits de – 447 à – 432 à l’initiative de Périclès, par les architectes Ictinos et Callicratès. Ils sont décorés par le sculpteur Phidias, qui est aussi l’auteur de la statue d’Athéna en or et ivoire, aujourd’hui disparue, qui se trouvait à l’intérieur du temple.
S’il est resté intact pendant des siècles, le Parthénon a subi beaucoup de dommages au cours de son histoire. En 1687, pendant la guerre turco-vénitienne, il est transformé en dépôt de poudre, et un boulet provoque une explosion qui détruit son toit et une vingtaine de colonnes. Au 19e siècle, la plupart des sculptures restantes sont envoyées à Londres, au British Museum, où l’on peut toujours les voir.
Le Parthénon que nous connaissons aujourd’hui a donc fait l’objet de vastes campagnes de restauration.

Mots-clés

  • Antiquité grecque

Par Dennis Jarvis from Halifax, Canada (Greece-0127) [CC BY-SA 2. 0 (http : //creativecommons. org/licenses/by-sa/2. 0)], via Wikimedia Commons

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202024961