Image

Le triomphe du design avec le Bauhaus

Le triomphe du design avec le Bauhaus
Le format de l'image est incompatible
Au début du XXe siècle, plusieurs groupes d’artistes militent pour la démocratisation de l’art. L’idée phare de Walter Gropius est d’abolir les frontières entre ce que l’on appelle les beaux-arts (l’art académique : la peinture, la sculpture, l’architecture…) et les arts appliqués. L’art doit être utile et à la portée de tous. Mais comment rendre l’art accessible à tous dans la vie courante ? Selon Gropius, la solution est la voie de l’industrie qui permet de produire plus vite, à moindre coût et en série. Ainsi, un artiste dessine un modèle ou un prototype qui sera réalisé en grand nombre, avec des matériaux simples. C’est le principe du design qui réussit l’alliance entre art et industrie pour répondre aux besoins de la société contemporaine.
Au Bauhaus, tout est dessiné par l’agence de Walter Gropius, depuis les façades jusqu’aux interrupteurs, en passant par les couverts, les lits, tables, chaises, bibliothèques, théières ou boîtes à sucre, luminaires mais aussi toute la signalétique… L’objet industriel est beau par essence : les radiateurs ne sont pas cachés mais au contraire mis en scène devant les parois vitrées, ou accrochés en hauteur, tels des tableaux. Ainsi, l’art envahit le quotidien.
© Bauhaus-Archiv Berlin
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202970m