Image

L’assemblage à quatre perches

L’assemblage à quatre perches
Le format de l'image est incompatible

Quand il s’agit de travailler à de grandes hauteurs, les échafaudages sont soit indépendants, soit encastrés dans la construction. Dans le premier cas, l’échafaudage est dressé parallèlement au mur et ne laisse donc aucune trace dans ce dernier. Il est fiché dans le sol grâce à quatre perches verticales. Les perches des deux petits côtés sont assurées par des croix de saint André (deux pièces de bois qui se croisent). Cet échafaudage dit "à deux rangées de perches" présente l’inconvénient d’être difficile à stabiliser.
Des ligatures en cordes maintiennent les éléments de cet assemblage à quatre perches.

Mots-clés

  • 14e-15e siècles

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    vers 1400
  • Description technique
    Tite-Live, Histoire romaine
  • Provenance

    BnF, Manuscrits occidentaux, FRANCAIS 263, f. 10

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202010907