Image

Planche montrant un tir de canon et la trajectoire du boulet

Le développement de l’artillerie au 17e siècle
Planche montrant un tir de canon et la trajectoire du boulet
Le format de l'image est incompatible

Le siècle de Louis XIV est marqué par de très nombreuses guerres. Les moyens, les effectifs, les techniques évoluent rapidement à cette période. Le canon ou “bouche à feu”, inventé à la fin du 14e siècle, n’utilise plus de boulets en pierre mais en fonte. Les armées, plus nombreuses et mieux organisées, abandonnent les batailles rangées de la guerre dite “de mouvement” vers la guerre “de siège” qui suscite de nouvelles stratégies de défense et d’attaque.
“L’art de la guerre” nécessite des connaissances précises en mathématiques, dessin, géographie et géométrie. Des ingénieurs étudient très précisément la géométrie pour connaître les portées des projectiles, les champs de vision et de tir ou les angles morts. La taille des talus, des remparts ou des fossés est très précisément calculée. Désormais, ces installations monumentales et complexes nécessitent le travail, sur plusieurs jours, de milliers d’hommes réquisitionnés sur le champ.

Mots-clés

  • 17e siècle

© Bibliothèque nationale de France

  • Auteur(es)
    Stefano della Bella (1610-1664)
  • Provenance

    BnF, Manuscrits occidentaux, FRANCAIS 1 247

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320201040h