Image

La fabrication du plâtre

Nouveau manuel du plâtrier plafonneur-fumiste, ou l’Art d’employer le plâtre
La fabrication du plâtre
Le format de l'image est incompatible

Après avoir extrait le gypse, celui-ci est passé au four à 150 degrés environ pour être desséché. Il est important de ne pas charger le four, ni d’y laisser trop longtemps le gypse, sans quoi celui-ci brûle et ne fournira pas un plâtre de qualité. Sortis du four, les fragments de gypse sont concassés et pulvérisés afin d’obtenir la poudre la plus homogène et la plus fine possible : c’est le plâtre.
Le plâtre est assez fragile et capricieux : il faut absolument le stocker dans un lieu sec pour éviter qu’il ne s’agglomère. D’autre part, un plâtre qui n’est pas utilisé rapidement “s’évente” et perd ses qualités d’adhérence et de robustesse.

Mots-clés

  • 19e siècle

© BnF

  • Date
    1837
  • Auteur(es)
    Servajean (ancien plâtrier)
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Arsenal, 8-S-15271

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202015915