Image

Chantier du CNIT de La Défense

Vue de la voute en chantier, 2 avril 1958 (?)
Chantier du CNIT de La Défense
Le format de l'image est incompatible

Les trois façades qui se déploient d’un pied à un autre du CNIT sont traitées en transparence pour apporter le maximum de lumière naturelle. Ces immenses murs vitrés sont appelés aussi murs rideaux en raison de l’absence de fonction porteuse. L’ingénieur Jean Prouvé a dessiné une structure métallique très fine en acier inoxydable qui sert de support et de cadre pour la pose des panneaux de verre, fabriqués par l’entreprise française Saint-Gobain.

Mots-clés

  • 20e siècle

© Fonds Zehrfuss. Académie d’architecture/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle

  • Date
    2 avril 1958
  • Description technique
    épreuve NB _ 18. 3X24.1
  • Provenance

    Cote AS-12-12-13-040

  • Lien permanent
    ark:/12148/mmwwf4x3fs53n