Image

Grand globe céleste avec passerelle en béton armé

Exposition Universelle de 1900
Grand globe céleste avec passerelle en béton armé
Le format de l'image est incompatible

Si l’exposition universelle de 1889 est celle du métal, sur le plan technique, l’exposition universelle de 1900 est celle du béton armé. Malheureusement, l’emploi de ce matériau est alors lié à une tragédie qui marque l’événement.
Cette magnifique sphère bleue et or de 45 m de diamètre sur laquelle étaient peints les constellations et les signes du zodiaque était installée au pied de la tour Eiffel. Une terrasse était aménagée sur le socle, à la base du globe. Les visiteurs y passaient avant de pénétrer à l’intérieur du globe où ils contemplaient des panoramas du ciel et du système solaire. Cette attraction devait rester permanente, malheureusement, la passerelle en béton armé qui conduisait au globe céda deux semaines après l’inauguration en faisant neuf morts et plusieurs blessés.
Cet accident sera à l’origine de la circulaire de 1906 qui réglemente l’emploi du béton armé dans le bâtiment.

Mots-clés

  • 20e siècle

© BnF

  • Date
    1900
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, ENT DO-1 (DUPONT, Paul)-FT6

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202736w