Image

L’éclairage du temple égyptien : claustras et colonnes de hauteurs différentes

Histoire de l’architecture, tome 1
L’éclairage du temple égyptien : claustras et colonnes de hauteurs différentes
Le format de l'image est incompatible

La lumière entre dans le temple égyptien par un système de claustras (ouvertures percées dans une paroi) : les colonnes latérales étant moins hautes que celles du centre, cette différence de niveau permet d’aménager des ouvertures au sommet de la salle hypostyle. L’objectif n’est pas de faire pénétrer la lumière à flot mais simplement de dispenser une lumière suffisante pour les déplacements.
Cette répartition de la lumière influence les artistes qui sculptent les chapiteaux des colonnes en forme de fleurs :
- Au milieu du temple, là où les colonnes sont les plus hautes, la lumière pénètre largement, et les fleurs de papyrus sont largement ouvertes.
- Sur les bas-côtés du temple, beaucoup plus sombres, les colonnes de plus petite taille sont coiffées de chapiteaux en forme de fleurs fermées.

Mots-clés

  • Antiquité égyptienne

© Bibliothèque nationale de France

  • Auteur(es)
    Auguste Choisy (1841-1909)
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-V-27654 (1)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202026021