Image

La Crise de 29

Octobre 1929
La Crise de 29
Le format de l'image est incompatible
Le jeudi 24 octobre 1929 à Wall Street à New York, la vente en catastrophe de 13 millions d’actions entraîne une chute considérable du cours boursier. Malgré les messages rassurants du Président, la panique règne. Ce krach boursier entraîne la ruine de nombreux actionnaires et la faillite de nombreuses entreprises, et marque le début de la Grande Dépression, la plus grave crise économique du XXe siècle. Les États-Unis représentent alors 45 % de la production industrielle mondiale. C’est pourquoi la crise s’étend progressivement aux pays occidentaux et ouvre une décennie d’augmentation massive du chômage et de la misère (en 1932, 40 millions de chômeurs sont recensés dans le monde industrialisé). Le commerce international ralentit considérablement.
Au-delà des répercussions économiques, la crise de 1929 entraîne une modification des mentalités. Le libéralisme économique et politique est remis en cause. On voit également apparaître un phénomène massif de repli sur soi. Les mesures protectionnistes fleurissent en même temps que les réactions xénophobes. En Allemagne, les chômeurs viennent nourrir les rangs du parti nazi d’Adolf Hitler. C’est ainsi que la crise de 1929 est considérée comme l’une des causes de la Seconde Guerre mondiale.
© Bibliothèque nationale de France
  • Provenance
    Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EI-13 (2933)
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202796z