Image

Chantier de la villa Savoye de Le Corbusier

Chantier de la villa Savoye de Le Corbusier
Le format de l'image est incompatible
Commencé au printemps 1929, le chantier du gros œuvre de la villa Savoye s’achève le 31 décembre de la même année. Le béton, utilisé par les architectes depuis le début du siècle, n’est plus vraiment un matériau innovant et révolutionnaire. Néanmoins, la villa Savoye n’aurait pu être construite autrement. L’ossature de béton se compose principalement de trois éléments : les poteaux, disposés selon une trame de 4, 75 à 5 m, soutiennent les poutres et les dalles. Le remplissage est assuré par des briques creuses de ciment de 0, 16 cm d’épaisseur et les cloisons intérieures sont élevées avec des briques de mâchefer (résidus solides issus de la fusion de minerais ferreux et de la combustion de la houille, utilisé pour l’élaboration de matériaux de construction) de 0, 05 cm d’épaisseur. Pour le solarium, les progrès techniques de l’époque ne permettent pas de créer des voiles de béton, comme ce sera le cas, plus tard, avec Oscar Niemeyer pour Brasilia par exemple. Les parois courbes sont donc, elles aussi, en maçonnerie légère puis recouvertes de ciment afin d’être parfaitement lisses.
© Fondation Le Corbusier/ADAGP
  • Date
    1929
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202940k