Image

Le carton pierre, une technique apparue au 19e siècle

Recueil des dessins d’Ornements d’architecture de la manufacture de Joseph Beunat à Sarrebourg et à Paris
Le carton pierre, une technique apparue au 19e siècle
Le format de l'image est incompatible

Autrefois, pour exécuter des décors de théâtre, de fête ou de château, on pouvait utiliser du carton moulé. Celui-ci remplaçait la sculpture sur bois dont l’exécution était longue et onéreuse. Le problème du carton moulé est qu’il ne résiste pas aux intempéries. C’est la raison pour laquelle on finit par ajouter lors de la fabrication du carton moulé de la poudre de pierre. Ce carton-pierre se développe dans les premières années du 19e siècle. C’est un matériau très malléable, économique et léger. Les recettes varient mais gardent en commun le mélange de poudre de pierre, de papier mâché, de colle animale (gélatine, colle de peau de lapin…) et de lanières de cuir. La pâte obtenue est mise en forme dans des moules de cuivre. Démoulé, le carton-pierre est extrêmement léger et solide.
Passée des décors de spectacles aux habitations, cette technique a permis de fabriquer des ornements en série, au dessin parfois complexe, vendus sur catalogue à prix modique.
Néanmoins, le carton-pierre sera assez rapidement remplacé par le staff.

Mots-clés

  • 19e siècle

© BnF

  • Date
    1812-1813
  • Auteur(es)
    A. P. Giroux, Illustrateur
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, 4-HD-62

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320201584z