Audio

Le modèle de Venise

Venise et le Palais des doges
Le format de l'image est incompatible

Andrea Palladio a beaucoup construit à Venise. Pour ses villas à la campagne, il a retenu la leçon de cette ville qui possède une architecture particulière, largement ouverte sur l’extérieur. En effet, les édifices de Venise se caractérisent par des portiques, des galeries, des loggias et de hautes fenêtres qui assurent la transition entre le dedans et le dehors, et ouvrent sur la lagune et les canaux.
Ainsi, l’un de ces plus célèbres bâtiments, le Palais des Doges, surprend par l’inversion de ces volumes : il y a peu d’ouvertures dans les étages supérieurs, tandis que le rez-de-chaussée et le premier étage, lieux de circulation, sont aérés par de nombreuses ouvertures qui favorisent les allers et venues.

Mots-clés

  • Renaissance

© Bibliothèque nationale de France