Audio

Voir, être vu : transparence ou surveillance ?

Le théâtre de Besançon par Claude Nicolas Ledoux
Le format de l'image est incompatible

L'architecture de Ledoux a toujours à voir avec le regard. Le demi-cercle de la saline permet une vision panoramique. Dans la ville de Chaux, on voit loin grâce aux avenues larges et rectilignes. Dans les bâtiments, les différents espaces sont séparés, mais le regard y circule.
Ces dispositions favorisent-elles une plus grande transparence ou facilitent-elles la surveillance ? Aujourd'hui encore, certains voient Ledoux comme un idéaliste, d'autres comme un précurseur des prisons où les détenus sont en permanence sous le regard des gardiens.

Mots-clés

  • 18e siècle

1804 | © Bibliothèque nationale de France