Audio

Des toits en arc de cercle

Un modèle d’immeuble
Le format de l'image est incompatible

Les premiers dessins pour la rue de Rivoli présentent des toits à faible pente, recouverts d'ardoise. Ils sont par la suite remplacés par des toits en arc de cercle qui permettent de gagner un étage sous les combles.

Ces toits sont cette fois recouverts de zinc. Ce matériau se généralise à partir de 1835, car il est très facile à mettre en forme et à poser.

Peu à peu, le zinc s'impose comme le matériau symbole des toits de Paris. En 1902, un nouveau règlement d'urbanisme permet de construire deux étages sous les combles.

Mots-clés

  • 19e siècle

© Simon Texier