Image

Plan d’un jardin labyrinthe

Plan d’un jardin labyrinthe
Le format de l'image est incompatible

Les labyrinthes suscitent un véritable engouement à travers toute l’Europe au 17e siècle. Tous les princes voulaient avoir leur Versailles. Le "jardin à la française" exprime alors une volonté de totale domination sur la nature.
Le 18e siècle opère un retour au paysage arcadien des Grecs. Ce projet de l’architecte Lequeu ne sera pas construit. Sous l’influence des Lumières et du nouveau goût européen pour la Nature, le "jardin paysager" privilégie monuments et vastes espaces, au détriment des murs et des haies ; le labyrinthe est éradiqué.
Au XIXe siècle, parallèlement au style "Renaissance moderne", qui copie la Renaissance italienne jusqu’à l’excès, les grands espaces, les jardins publics, les grandes artères redessinent les paysages urbains et proscrivent le labyrinthe de la cité.

Mots-clés

  • 17e siècle
  • 18e siècle

© BnF

  • Auteur(es)
    Jean-Jacques Lequeu (1773-1825)
  • Provenance

    BnF, département des Estampes et de la photographie, EST RESERVE HA-80 (A, 5)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm320202531c