Image

Un chadouf

Un chadouf
Le format de l'image est incompatible

L’adduction d’eau est maîtrisée dès la Haute-Antiquité : pour irriguer les terres, les Égyptiens creusent des canalisations. Ils inventent un dispositif, le “chadouf”, pompes manuelles faites d’une perche avec contrepoids à laquelle on fixe une peau attachée comme récipient pour élever l’eau jusqu’au fossé d’irrigation des cultures.
Lors de fouilles en Égypte, les archéologues ont retrouvé des segments de tuyaux en cuivre qui servaient sans doute à acheminer l’eau potable. Même chose pour l’empire perse ou les civilisations de l’Indus qui mettent en place des réseaux hydrauliques perfectionnés pour tirer le meilleur parti d’une eau particulièrement précieuse en ces zones menacées par le désert.

Mots-clés

  • Antiquité égyptienne
  • 19e siècle

© BnF

  • Date
    19e siècle
  • Auteur(es)
    Émile Prisse d’Avennes (1807-1879)
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, NAF 20 442 (3)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm3202013248