Retour vers La Cité radieuse

Focus

Un appartement à la loupe

Au sein de la Cité radieuse, 23 types d’appartements différents sont mis en œuvre. Le duplex traversant, privilégié, constitue 199 des 337 “cellules d’habitation”. Selon son emplacement, il peut être soit "montant", soit "descendant". Ces duplex sont assemblés par deux et desservis par une rue intérieure. Chaque duplex offre une double orientation est/ouest et s’ouvre d’un côté sur la montagne et de l’autre sur la mer.
Cité radieuse de Marseille : le séjour d’un duplex de type montant
Cité radieuse de Marseille : le séjour d’un duplex de type montant |

© Fondation Le Corbusier

Cité radieuse de Marseille : la cuisine
Cité radieuse de Marseille : la cuisine |

© Fondation Le Corbusier


Appartement en duplex de type montant

De 24 m de longueur sur 3,66 m de largeur, l’appartement montant se compose au niveau bas d’une cuisine, d’un coin repas, et d’un séjour en double hauteur qui s’ouvre sur une vaste loggia. Le niveau supérieur accueille la chambre parentale (qui surplombe en mezzanine le salon), les sanitaires, et deux chambres d’enfant donnant sur une seconde loggia.

Appartement en duplex de type descendant

L'appartement descendant accueille les chambres et le séjour en double hauteur au niveau bas, tandis que la cuisine se trouve en mezzanine, sans accès direct aux fenêtres.

La rue intérieure

Ces couloirs centraux de 2,96 m de largeur desservent les logements de la Cité radieuse. Une seule rue permet donc de desservir trois niveaux. Chaque entrée possède sa propre boîte aux lettres.

Les loggias

La loggia est conçue comme un véritable prolongement du salon. Elle est animée de couleurs. La tablette du garde-corps est incrustée de céramiques réalisées par Philippe Sourdive.

Les chambres des enfants

Les deux chambres d'enfant peuvent communiquer grâce à une paroi coulissante qui sert également de tableau noir. Longues et étroites, elles donnent toutes deux sur une loggia.

Rue intérieure de la Cité radieuse
Rue intérieure de la Cité radieuse |

Captainm [CC BY-SA 4. 0 (https : //creativecommons. org/licenses/by-sa/4. 0)], de Wikimedia Commons

Cité radieuse de Marseille : la loggia d’un appartement
Cité radieuse de Marseille : la loggia d’un appartement |

© Fondation Le Corbusier


Cité radieuse de Marseille : les chambres des enfants
Cité radieuse de Marseille : les chambres des enfants |

© Fondation Le Corbusier

Cité radieuse de Marseille : l’escalier qui relie les deux niveaux du duplex
Cité radieuse de Marseille : l’escalier qui relie les deux niveaux du duplex |

© Fondation Le Corbusier


L'escalier

L’escalier qui relie les deux niveaux de la cellule est conçu par le constructeur et ferronnier Jean Prouvé. Il est constitué de deux limons (pièce d'appui dans laquelle s'incrustent les marches, contre-marches et les balustres) en tôle pliée et de marches en bois.

La cuisine ouverte à l’américaine

La cuisine ouverte étudiée avec Charlotte Perriand est conçue pour faciliter le travail de la ménagère. Sur une surface réduite de 4,80 m2, elle concentre tous les équipements nécessaires et fait l’interface avec la rue intérieure.

Le salon en double hauteur

Le salon en double hauteur est surplombé par la chambre des parents, située en mezzanine dans le duplex de type montant, tandis que cette même chambre se trouve en bas dans le duplex descendant.

Cité radieuse de Marseille : la cuisine ouverte à l’américaine
Cité radieuse de Marseille : la cuisine ouverte à l’américaine |

© Fondation Le Corbusier

Cité radieuse de Marseille : le salon en double hauteur
Cité radieuse de Marseille : le salon en double hauteur |

© Fondation Le Corbusier