Retour vers La Cité radieuse

Focus

La structure de la Cité radieuse

La Cité radieuse est implantée de manière oblique par rapport au boulevard proche, afin de profiter d’une orientation est/ouest et des vues sur la mer et la montagne. Sa puissante masse de 135 m de long, 24 m de large et 56 m de haut domine le paysage marseillais.

les pilotis

L’Unité d’Habitation  de Marseille - Cité radieuse (1946-52)
L’Unité d’Habitation de Marseille - Cité radieuse (1946-52) | © Fondation Le Corbusier/ADAGP
Rue intérieure de la Cité radieuse
Rue intérieure de la Cité radieuse |

Captainm [CC BY-SA 4. 0 (https : //creativecommons. org/licenses/by-sa/4. 0)], de Wikimedia Commons


Les pilotis de 8, 50 m de haut libèrent l’emprise au sol, et constituent un des cinq points de l’architecture nouvelle définis par Le Corbusier. Ils possèdent également une fonction technique, puisque les évacuations des eaux usées et les vide-ordures y sont dissimulés.

le sol artificiel

L’ossature est portée par deux grandes poutres longitudinales qui traversent toute la longueur du bâtiment. De 3 m de hauteur, elles constituent un sol artificiel, porté lui-même par les pilotis.

les rues intérieures

Le Corbusier désigne ainsi les couloirs centraux de 2, 96 m de largeur qui desservent les logements de la Cité radieuse. Au nombre de sept, ces rues intérieures parcourent toute la longueur de l’édifice et sont conçues comme des lieux de sociabilité.

Leurs parois en béton lavé sont rythmées par les portes des logements colorées alternativement en rouge, orange, jaune, vert et bleu. L’ambiance est volontairement sombre, afin de créer un effet de surprise lors de l’entrée dans l’appartement.

Bien que ces logements soient collectifs, la présence d’une boîte aux lettres et d’un casier de livraison sur chaque palier renvoie à l’idée de la maison individuelle.

Les loggias

Les loggias des appartements de la Cité radieuse
Les loggias des appartements de la Cité radieuse |

© Vincent Desjardins

Le toit-terrasse de la Cité radieuse
Le toit-terrasse de la Cité radieuse | © Fondation Le Corbusier/ADAGP

Les loggias sont conçues comme un véritable prolongement du salon. Peintes de couleurs primaires (rouge, bleu ou jaune), elles donnent son identité au bâtiment.

les équipements collectifs

Les niveaux 7 et 8 abritent un magasin d’alimentation, un restaurant-cafétéria, des boutiques et des chambres d’hôtels.

la toiture-terrasse

La toiture-terrasse est un véritable espace de vie. Elle propose une piste de course à pied de 300 m, un gymnase et une école de trois classes !

Les appartements en duplex

Assemblés par deux et desservis par une rue intérieure, ils forment un système sur trois niveaux qui est ensuite dupliqué.

Plans de deux duplex traversants de la Cité radieuse
Plans de deux duplex traversants de la Cité radieuse |

© Fondation Le Corbusier/ADAGP

Coupe transversale de la Cité radieuse
Coupe transversale de la Cité radieuse |

© Fondation Le Corbusier/ADAGP